ST. CHRISTOPHE – VESANCY


Localisation et heures d’ouverture
L’église de Vesancy est au centre du village, à côté du château.
Elle est ouverte tous les jours de 9 h à 16 h et la messe du groupement paroissial y est célébrée le 2ème dimanche du mois à 10 h 30 et le 4ème samedi du mois à 18h 30. (voir horaires des messes)

Saint Christophe
Saint Christophe est fêté fin août. Christophe, originaire de Syrie, fut décapité en Lycie (Sud Ouest de l’actuelle Turquie), en l’an 250. On raconte qu’après une période d’errance, il rencontra un ermite qui le convertit et lui proposa un emploi de passeur sur un torrent impétueux. Alors qu’il accomplissait sa tâche, un enfant arrive qui sollicite le passage, il le charge sur ses épaules et commence à le transporter de l’autre côté du courant. Plus il avance, plus l’enfant s’alourdit, Christophe ploie sous la charge « je croyais porter le monde entier » dit-il à l’enfant parvenu de l’autre côté, « tu le portais, répond l’enfant, je suis le Christ ». Christophe est représenté avec une belle figure, une longue barbe frisée. Au milieu d’une eau sauvage, il se tient la tête penchée et tient sur son épaule, l’enfant divin. Il est le saint patron des automobilistes. On peut voir à la tribune de l’église une peinture le représentant.

Histoire de l’église St Christophe de Vesancy
A l’origine l’église à Vesancy devait être la chapelle réservée aux offices privés du Château, dès la fin du 13ème siècle, elle était située derrière les anciennes granges seigneuriales, au milieu du vieux cimetière, (actuellement les jardins accessibles par la ruelle de l’Eglise). Le 15 février 1498, elle apparait comme une annexe de la paroisse de GEX, et le vicaire de Gex vient une fois par semaine y célébrer la messe.
Mais devant la vétusté de l’édifice et la menace pour les fidèles, le conseil municipal décide de construire une nouvelle église, sur des parcelles proches du Château et vote le 7 novembre 1843 une somme de 30 000 francs.
L’adjudication aux Sieurs TAVERNIER Jean-Pierre et Fils eut lieu le 25 octobre 1844 pour la somme de 29 630 francs (Voir article Vesancière n° 29 d’avril 2004).
Les travaux commencèrent en 1844 et nécessitèrent 860 voitures de pierre brute et 960 voitures de pierre de taille. Elle fut consacrée le 29 août 1847 par Monseigneur DEVIE, Evêque de Belley.
Bâtisse imposante dont le clocher et la façade principale sont en pierres de taille, elle surplombe la rue principale.
L’intérieur, à l’origine peint, a été complètement rénové en 1973/1974 : les murs de la nef virent réapparaître les pierres, le chœur fut repeint, et un nouvel éclairage acheva ces travaux.
En 1978, on abandonna le poêle à bois pour un chauffage plus efficace, alors que le parquet du chœur fut remis à neuf en 1996.
En 1997, c’est la toiture qui fut changée puis en 2002, la porte d’entrée identique à celle d’origine.
En 2011 toutes les façades y compris celle du clocher firent « peau neuve », puis le dallage et la réfection des murs du parvis, un aménagement de l’accès secondaire pour les handicapés, avec changement de la porte côté château et pose d’un nouvel l’escalier d’accès à la rue.